Dreams – de Kim Hagen Jensen, Tonni Zinck

Samedi 22 Aout à 18h et Dimanche 23 Aout à 15h

29 juillet 2020 / 1h 21min / Animation, Famille

De Kim Hagen Jensen, Tonni Zinck

Avec Audrey D’Hulstère, Lola Dubini, Steve Driesen

Nationalité Danois

SYNOPSIS

Emma est une jeune fille qui partage sa chambre avec Coco son cochon d’Inde. Une nuit, dans son sommeil, elle bascule dans un monde merveilleux. Elle découvre alors qu’elle a le pouvoir d’entrer dans le monde des rêves et de changer le futur. Sa vie devient extraordinaire ! Jusqu’au jour où revenir dans le monde réel s’avère plus compliqué que prévu…

Anecdotes

Genèse
Il y a plusieurs années de cela, le réalisateur a rêvé d’un passage entre son rêve et une sorte d’arrière-salle, où se trouvaient les coulisses et un monde à part entière. C'est ce qui a donné l'idée de Dreams : « L’idée était d’écrire une histoire captivante, avec un scénario s’adressant aux enfants, sans faire l’impasse sur les questions et les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien, et sans être angoissant ou moralisateur pour autant ».

Voir le monde à travers le regard des jeunes filles
Père de trois filles, le réalisateur souhaitait faire un film sur leur monde, les situations et les conflits qu'elles vivent. « Il me semblait que le monde des rêves pouvait dépeindre avec force ces situations familiales et les enjeux affectifs qu’elles cachent », explique-t-il.

Lumière et peinture
L'équipe de Dreams avait pour référence visuelle non pas l'animation mais le cinéma live et souhaitait travailler en particulier sur la lumière. Le studio d’animation Hydralab a tenté de reconstituer des effets proches de ceux de la photographie en reproduisant, par exemple, des effets de lentille et de focale, en faisant le choix d’un format Scope et en privilégiant des couleurs soutenues. Toutefois, le but n'était pas d'avoir un rendu réaliste. Issu de l'animation, Kim Hagen Jensen a puisé dans la peinture pour rendre l'univers de son film chaleureux : « De nos jours, l’animation 3D CGI cherche à être la plus réaliste possible, notamment dans la représentation des textures, du grain des surfaces. Elle utilise des références photographiques là où nous avons utilisé des références picturales ».

Quelques critiques presse

Culturebox - France Télévisions par Jacky Bornet - A l'égal des maîtres de l'animation numérique, le studio danois à l’origine de "Dreams" crée une belle imagerie, aux tableaux parfois surréalistes.

La Croix par Stéphane Dreyfus - Le scénario brasse des thèmes originaux dans le cinéma jeune public : famille recomposée, dépendance aux réseaux sociaux et manipulation de l’inconscient.

La Voix du Nord par Christophe Caron - Une fable qui plaira au jeune public.

Le Monde par Véronique Cauhapé - Dreams met en mouvement ce va -et-vient entre la vie au quotidien d’une famille « presque ordinaire » (aux décors réalistes) et l’univers merveilleux des songes (dont l’esthétique rappelle celle de Tim Burton), avec une fluidité pleine de peps et de grâce. Laissant à chacun la possibilité de réfléchir sur l’une des questions que pose le film : qu’adviendrait­il si nos rêves façonnaient le réel ?

Le Nouvel Observateur par Xavier Leherpeur - Une aventure initiatique portée par un suspense habilement élaboré.

Le Parisien par Marine Quinchon - Ce joli dessin animé raconte les déboires d’Emma, une fillette obligée de cohabiter avec une insupportable pré-ado. A la fois tendre et cruel.

Les Fiches du Cinéma par Marine Quinchon - Une bonne idée de départ,le visuel est réussi et les questions abordées intéressantes.

Le Journal du Dimanche par Stéphanie Belpêche - La métaphore illustre les difficultés de la famille recomposée avec gravité et fantaisie

Première par Sophie Benamon - Un sympathique film familial qui sera très apprécié des 7-12 ans

L’avis du projectionniste

Un film plein de douceur, autant dans l'histoire que dans l'esthétique. Pour tous les enfants et pour tous les adultes au coeur d'enfant !!