Larguées – de Éloïse Lang

Samedi 26 Mai à 21h00

Date de sortie 18 avril 2018 (1h 32min)

De Eloïse Lang

Avec Miou-Miou, Camille Cottin, Camille Chamoux

Genre Comédie

Nationalité français

Synopsis

Rose et Alice sont deux sœurs très différentes. Rose est libre et rock n’roll. Alice est rangée et responsable. Elles ne sont d’accord sur rien, à part sur l’urgence de remonter le moral de Françoise, leur mère, fraîchement larguée par leur père pour une femme beaucoup plus jeune. La mission qu’elles se sont donnée est simple « sauver maman » et le cadre des opérations bien défini : un club de vacances sur l’Ile de la Réunion…

Anecdotes

Festival + retrouvailles

Mise en scène par Eloïse Lang à qui l'on doit Connasse, Princesse des coeurs, la comédie Larguées a été présentée lors du Festival du film de comédie de l'Alpe d'Huez. Le long métrage a reçu le Prix du Public et le Prix d'interprétation pour Camille Cottin. Il s'agit de la seconde collaboration des deux Camille, qui avaient déjà tourné ensemble dans Les Gazelles de Mona Achache. Elles se retrouveront d'ailleurs prochainement dans la comédie de Patrick Cassir, Premières vacances.

Un remake

Larguées est une adaptation du film suédois All Inclusive d'Hella Joof. Pour son premier long métrage en solo, Eloïse Lang a donc choisi de s'attaquer à un remake. C'est vraiment l'idée de mettre en scène un trio mère/filles qui a stimulé la cinéaste. "J’ai deux soeurs, on est très différentes et toutes les trois extrêmement proches de notre mère. Quand je me suis formée au scénario, un des adages était « write what you know ». La difficulté de vieillir quand on est une femme (et ce à n’importe quel âge), de trouver sa place dans une fratrie, d’assumer ses choix de vie, tout ça c’est du vécu !", confie-t-elle.

Le choix Johan Heldenbergh

Eloïse Lang a choisi de confier le rôle du chevalier servant à Johan Heldenbergh, l’acteur d’Alabama Monroe. La cinéaste souhaitait que cet homme, barman de métier dans le film, ait un accent étranger pour que l'on ne puisse pas le décoder d’emblée, pour brouiller un peu les pistes. "Il est musicien, c’est un acteur exceptionnel et quelqu’un d’une sensibilité et d’une intensité rare. Mais outre ses nombreuses qualités et son physique de baroudeur, c’est vraiment le fait qu’il croit à mon histoire qui m’a donné envie de lui proposer le rôle. Dans la vie, il était aussi séduit par Miou que par Camille", se rappelle Lang.

Ce qui a plu à Miou-Miou

Ce qui a plu à Miou-Miou dans le personnage de Françoise réside dans le fait qu'elle se vautre dans sa déprime pour ensuite évoluer. L'actrice développe : "Et pour cause, elle part en vacances avec une double humiliation, s’être fait larguer mais aussi être prise en charge par ses filles. Puis qu’ensuite, après la phase d’acceptation on assiste à un changement radical de point de vue, elle se déplace dans son rapport aux choses, elle ne veut plus être une ex, ni une mère, juste une femme. Il y a là-dedans quelque chose de fort mais qui est raconté avec beaucoup de simplicité et de drôlerie."

« Faire la morte »

La seule séquence que Miou-Miou a eu du mal à tourner a été celle où elle a dû « faire la morte » dans l’eau. "Au début, je n’y arrivais pas. Mais comme je ne voulais pas qu’on me double, je trouvais ça vexant. Je me suis entraînée et j’ai fini par comprendre que, pour parvenir à faire l’étoile de mer, il faut simplement se détendre et lâcher prise !", confie la comédienne.

Le choix de La Réunion

Le but des filles campées par Camille Cottin et Camille Chamoux étant de remonter le moral à leur mère, Eloïse Lang a voulu choisir un cadre spatial exotique. Elle a ainsi commencé par penser aux Antilles qu'elle connaît bien, mais ses producteurs lui ont alors parlé de la Réunion, de sa beauté volcanique, sa luxuriance ou encore son piton de la Fournaise. La réalisatrice s'y est ensuite rendue et a été convaincue.

Quelques critiques presse

BIBA par Lili Yubari

Entre deux punchlines imbibées au rhum arrangé, (...) les deux Camille imposent leur sens inné du tempo comique dans le rôle des soeurs pas du tout siamoises.

Femme Actuelle par Amélie Cordonnier

Miou-Miou, Camille Cottin et Camille Chamoux forment le trio de cette comédie poilante dont on aime la bonne humeur et les dialogues savoureux. Un vrai coup de coeur !

Elle par Khadija Moussou

On craque pour la complicité qui lie les deux Camille, tandis que Miou-Miou, pudique et moderne, laisse dévoiler le visage d’une sexagénaire encore pleine de vie et d’envies.

Le Journal du Dimanche par Barbara Théate

Dignes héritières des Bronzés, les drôlesses Camille Cottin et Camille Chamoux donnent tout son piment à cette comédie générationnelle hilarante et sans tabous sur les affres de la famille, de l’amour et de l’âge.

Le Parisien par Pierre Vavasseur

C’est une nouvelle comédie que signe Eloïse Lang. Et c’est réussi !

Télé Loisirs par Jérémy Mingot

Humour piquant et dialogues salés sont au rendez-vous de leurs très amusantes (més)aventures.

Télérama par Guillemette Odicino

Après Connasse, princesse des cœurs, qui ne tenait que sur le charisme de Camille Cottin, la réalisatrice con­firme un vrai sens de la fantaisie avec cette version 2018 des Bronzés, qui décline toutes les qualités (et les défauts) de la féminité moderne.

Voici par La Rédaction

De l'audace plutôt que du trash, des seconds rôles au top et des dialogues qui tuent, ces naufragées du coeur vont surfer sur le succès.

Bande à part par Anne-Claire Cieutat

Il y a de quoi rire et s’émouvoir dans "Larguées" : ces personnages désaxés par le chagrin sont attachants et vivants. Leurs tourments sonnent justes et leur renaissance fait plaisir à voir.

Culturebox - France Télévisions par Jacky Bornet

Eloïse Lang aboutit toutefois, dans les bornes convenues du genre, à un équilibre entre le comique de situation et de dialogues. Certes la mise en scène est peu inventive, mais le résultat est efficace.

La Voix du Nord par Lucie Vidal

"Larguées", quand les femmes s’assument et s’amusent.

Le Monde par Murielle Joudet

Survoltées et pleines d’autodérision, Camille Chamoux et Camille Cottin réussissent un numéro d’équilibriste qui consiste à être à la fois archétypal et réaliste, et à porter à bout de bras un scénario chargé en catastrophes, gags et autres péripéties burlesques.

Paris Match par Fabrice Leclerc

Eloïse Lang a le talent de la chronique et du gag qui percute dans cette comédie au rythme échevelé où l’humour vient parfois assaisonner quelques sujets de société (l’âge, la différence).

Première par Sylvestre Picard

Pas de complaisance ni d'opportunisme. On rit de bon cœur, franchement. Ça n'a l'air de rien, mais ce n'est pas si fréquent.