Les artistes invités en 2022

En partenariat avec la Service Environnement de la Communauté de Communes des Bertranges
nous invitons deux artistes en résidence pendant les Conviviales 2022.

Afin de promouvoir la réutilisation de « déchets », leurs œuvres sont réalisées avec au minimum 40% de matériaux de récupération.
Les festivaliers sont invités à y participer dans une ambiance créative et conviviale.

Les projets retenus par le jury

pour les Conviviales de Nannay 2022, le jury a retenu deux projets :

"Un cactus pour Nannay"
De Régina Sigmaringa

Dans le folklore brésilien le Cactus Mandacaru représente la beauté, la force et la “capacité de survie” des peuples habitant les régions d'extrême sècheresse du nord-est du Brésil. Pour s'adapter à des conditions extrêmes, les plantes Cactacées ont développé une série de mécanismes, qui leur permettent de croître et de se développer malgré la forte aridité de leur environnement. Dans ce monde de plus en plus incertain, un regard sur la nature, ici représenté par un cactus, peut être source de réflexion et surtout d'espoir.Le cactus qu'on pourra contempler à Nannay sera construit à partir de bouteilles de verre recyclées et bétonnées une à l'autre. Il symbolise la force, la résistance et l'adaptation de plus en plus nécessaire à la vie sur terre.

Voir la page de Regina dans notre exposition permanente

« Moins 80% »
de Can B

À Nannay, Can B veut alerter sur la disparition alarmante des insectes en créant avec des canettes et devant le public, 20% seulement d’un papillon géant. Ceux-ci rendent visible le chiffre de 80 % d’insectes disparus en Europe en 20 ans, d’où le titre de cette œuvre : « - 80% ». Cependant, persuadée que la nature pourra se régénérer si l’homme le lui permet, elle incite les habitants de Nannay à créer les 80% manquants avec d’autres types de déchets, au cours d'ateliers ouverts à tous.

Pendant toute la période de la résidence, elle a exposer dans le village certaines de ses créations comme Rhadama ou Canbius, ses papillons géants de plus de 2,5 mètres d’envergure.

En fin de résidence, chaque participant est venu fixer sa pièce sur « – 80% », complétant le papillon en un acte symbolique de sa volonté d’agir pour la restauration de la biodiversité.

Voir la page dans notre exposition permanente

La résidence

Les artistes sont en résidence à Nannay du 12 au 27 août.

Comme les années précédentes, vous êtes les bienvenus pour assister, questionner, donner un coup de main, pendant la création de ces oeuvres.

Exposition dans la salle des fêtes

Du 20 au 27 août

Peintures de Elisabeth Sandillon

Abstrait, figuratif, expressionnisme ont pour moi une même résonance,
intimement liés et nécessaires dans ma pratique, à l’huile comme à l’encre. Mes affinités
artistiques vont dans ce sens.
Lorsque je démarre une œuvre, je me concentre sur le geste et le rythme que me permettent
le médium et la musique choisis. Ne m’attachant à rien d’autre que ce qui doit surgir pour
exister, comme un livre ouvert où des histoires s’égrainent, j’ouvre la porte à un monde
protéiforme. Sans rien attendre de précis, d'évidentes présences s’imposent, entre le chaos
d'un début et la forme accomplie. Créer signifie pour moi explorer le champs des
transformations en laissant la force et la douceur s’entrechoquer, l’ombre et la lumière
s’exprimer, l’imaginaire prévaloir. C’est la liberté de raconter, d’après nature, d’après
mémoires, d’après rêves, un monde peuplé d’êtres et de formes que l’on pourrait croire
inconnus.
La recherche de contrastes a une place primordiale dans mon travail, car ils détiennent en
eux l’essence de ce qui nous constitue et nous entoure. Pour cela, je les exprime dans les
couleurs, les brillances et les mats, les parties longuement adoucies et celles en matière.

Image

Partager cette page