Jeudi 26 août 2021 à 15H

[P] En présence du réalisateur

Retour au village [P]

Réalisé par Flora Pesenti – Doc. 2018 – France – 28 Min.

Retour au village évoque les difficultés que doivent affronter certains jeunes afin de s’installer dans les villages Corses, victimes d’éxode rural et de spéculation immobilière.

LA GRACE DU SILLON

Réalisé par Cyril le Tourneur d’Ison - DOC. 2020 – France – 52 min.

Ce film explore la mémoire du paysage mayennais qui conserve la trace d’héritages anciens. Mais cette mémoire est menacée de disparaître. Et le paysage s’efface peu à peu de notre imaginaire de la campagne. Car ses traces se dégradent au fur et à mesure des transformations anthropiques de l’espace. Comme si l’homme voulait se venger de la nature.Nous assistons à la métamorphose du monde rural depuis la fin de la civilisation paysanne, qui engloutit peu à peu les traces du passé, celles d’un paysage construit depuis des siècles.

 

FROTTAGE POUR FAIRE UN MONDE

Atelier tout public, 10h/12h - 17h/19h

10 personnes maxi - sur inscription à l’accueil

Le temps d’une promenade dans Nannay
si le temps le permet
ou dans un lieu à l’abri
si le coeur vous en dit,
venez découvrir la technique du frottage
pour faire apparaître un paysage
ou faire surgir, un peu partout dans le village,
« des têtes d’hommes, des animaux, une bataille, des rochers, la mer… »

mercredi 25/08 : 10h-12h
jeudi 26/08 : 10h-12h / 17h-19h
vendredi 27/08 : 12h-14h (pique-nique tiré du sac)

Jeudi 26 août 2021 À 21H

MIEUX QUE LES ROIS ET LA GLOIRE

Réalisé par Guillaume SENEZ – Fiction – Belgique – 2020 – 14 Min.

Un père, en train de renouer avec son fils, est victime d’un incident qui vient soudainement bousculer sa fragile reconstruction.

LE JAZZ LEUR EST TOMBE SUR LA TÊTE [P]

Réalisé par Anne-Laure Lemancel et Nicolas Devienne - DOC. 2020 – France - 52 min

En plein cœur du Gers, un petit village rural de 1300 habitants résiste encore et toujours à l’isolement et à la morosité. Car depuis 42 ans, "JIM - soit le festival Jazz In Marciac" prend place tous les étés dans cette bastide du XIIIe siècle. Ses habitants, d’irréductibles gascons, portent à bout de bras et avec tout leur cœur, cet évènement qui fait leur renommée mondiale et leur fierté.
Ce festival est une bénédiction, car comme ils le disent eux-mêmes, le Jazz leur est tombé sur la tête!
Malheureusement Guitou, Serge et Michel n'ont plus vingt ans... Et ils vont bientôt prendre leur retraite... de bénévole ! Qu'adviendra-t-il alors de l'aventure sans les pionniers garants de l'esprit originel, de l'âme du festival, sans leurs esprits frondeurs, sans leurs valeurs d’entraide ? Si leur engagement collectif dans l’éducation populaire venait à disparaître ?