Mémoires en terroir – 2018

Bruno Marion

« Mémoires en terroir »
hauteur 3m, longueur 3m, largeur 2m
Assemblage de planches et de tiroirs de récupération

Mémoires en terroir

À l’heure du big data, de la dématérialisation, du virtuel, du stockage des données et des clés USB, Bruno veut rendre à la mémoire un sens qu’elle pourrait bien perdre.

Avec « Mémoires en terroir », il s’agit de célébrer tout à la fois : le travail manuel, les connaissances anciennes, le souci du gaspillage par le recyclage, les souvenirs et une certaine nostalgie et puis aussi ce coin de Nièvre et ses habitants.

« Mémoires en terroir », c’est offrir de laisser une trace toute symbolique de son passage et un message à ceux qui viendront. Au lieu d’une bouteille, ce sera dans un tiroir qu’il sera mis.

Cette installation s’inscrit dans la continuité de sa démarche plastique mais également dans un souci de transmission. L’axe principal de ce projet veut interroger la mémoire et ce que nous allons transmettre à nos pairs ou à nos suivants.

Bruno

L’art peut aussi servir à alerter. Bruno Marion veut témoigner de ses préoccupations au travers de ses créations. Il est temps pour lui de se poser la question de notre impact en tant que citoyen sur ce qui nous entoure et de l’héritage que nous laisserons à nos descendants. L’utilisation de matériaux naturels, de matières issues des filières du recyclage ou d’objets oubliés lui permettent de donner corps à des installations, des sculptures qui interrogent la pertinence de nos actions ou l’absence de réactions réellement efficaces pour un monde plus juste et plus respectueux de ce qui fait notre environnement.

« Je veux montrer qu’on peut faire du neuf, de la poésie, peut-­être même du beau avec les objets ou les matériaux oubliés, abandonnés ou passés de mode. Je veux alerter sur la nécessité du recyclage en appuyant mes créations autant que possible sur le réemploi ou le détournement. »

Localisation N°44

Réalisation

Photos Jissé